Pour commencer - Patients

Comment devient-on patient chez Santé Cannabis?

Apprenez-en davantage sur notre processus. 

Puis-je acheter du cannabis chez Santé Cannabis?

Non, nous ne sommes pas un fournisseur. Nous ne vendons aucun cannabis dans nos cliniques.

Chez Santé Cannabis, vous pouvez consulter un médecin, rencontrer un éducateur et avoir accès à du soutien communautaire (p. ex., un groupe de soutien). La clinique peut vous aider à choisir un producteur autorisé, mais ne peut pas vous vendre de cannabis.

Quels sont les services offerts par Santé Cannabis?

Chez Santé Cannabis, vous pouvez consulter un médecin, rencontrer un éducateur et avoir accès à du soutien communautaire.

Consultez la page services pour en savoir plus sur notre processus. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour vous tenir au courant des évènements à venir à chacune de nos quatre cliniques.

Mon ordonnance de cannabis à des fins médicales peut-elle provenir d’un centre compassion ou d’un autre organisme semblable?

Non.

La seule voie légale pour obtenir votre cannabis médical est à travers les producteurs autorisés. Vous pouvez consulter la liste ici.

Les patients doivent-ils être citoyens canadiens?

Non.

Les patients n’ont pas à être citoyens canadiens ou à détenir un statut de résident particulier. En revanche, les patients doivent déclarer être résidents canadiens lorsqu’ils présentent une demande d’inscription auprès d’un producteur autorisé .

Puis-je cultiver mon propre cannabis?

Oui, c’est possible.

Des dispositions particulières ont été mises en place pour permettre aux patients de produire (en petite quantité) du cannabis à des fins personnelles ou d’en faire produire par une personne désignée. Ils doivent en faire la demande auprès de Santé Canada.

De son côté, Santé Cannabis peut vous conseiller des endroits où acheter vos graines et vous aider à remplir les documents nécessaires .

J’ai entendu qu’au Québec il faut participer à une recherche pour recevoir un traitement à base de cannabis. Est-ce vrai?

La participation à la recherche n’est plus requise par le Collège des médecins du Québec. Cependant, étant donné notre mission d’approfondir les connaissances sur le cannabis médical, vous pouvez choisir de vous inscrire à l’une de nos études d’observation.

Ne vous inquiétez pas.

Santé Cannabis s’assure que les patients n’aient à fournir aucun effort supplémentaire tout en contribuant aux importantes recherches sur le cannabis.

Vous devrez simplement répondre à un court questionnaire sur vos expériences lors de chaque visite. Notre équipe d’assistants, d’infirmières et de médecins vous aidera tout au long du processus.

** Les données de recherches sont confidentielles. Elles ne sont pas liées à l’identité des patients ou aux renseignements personnels sur leur santé. **

CLINIQUE - PATIENTS

Mon médecin a accepté de me prescrire du cannabis et vous a envoyé l'ordonnance, quelles sont les prochaines étapes ?

Si nous avons reçu une ordonnance vous concernant, veuillez vous attendre à ce que notre personnel administratif vous appelle pour fixer un rendez-vous avec une infirmière afin de vous aider à comprendre votre traitement et à obtenir vos produits de cannabis. Par la suite, notre personnel continuera de surveiller vos progrès jusqu’à ce que vous soyez prêt à être transféré chez votre médecin.

Pourquoi mon dossier à Santé Cannabis est-il transféré à mon médecin traitant ?

Comme plusieurs cliniques spécialisées, vous avez été référé à Santé Cannabis pour notre expertise unique en cannabis médical. Si vous êtes transféré de nouveau chez votre médecin, cela signifie que vous êtes en contrôle et que vous avez bien géré votre traitement et vos symptômes. Votre médecin de famille peut maintenant être sûr de surveiller votre traitement au cannabis dans le cadre de tous vos besoins concernant votre santé. Nous espérons que le temps que vous avez passé avec nous a été bénéfique pour vous, car nous avons apprécié vous avoir comme patient !

 

Mes soins changeront-ils ?

Cela devrait aller en s’améliorant. Avec votre médecin en charge de votre traitement au cannabis, vous aurez un suivi plus rapide et plus facile de votre état de santé avec une personne qui vous connaît bien.

Votre relation avec Santé Cannabis n’est pas complètement terminée ! Nous travaillerons directement avec vous jusqu’à ce que votre traitement soit stable avant que vous ne soyez transféré chez votre médecin. Nous veillerons à ce que votre médecin reçoive un rapport complet et détaillé de votre traitement, ainsi que les bons renseignements et outils nécessaires à la poursuite de vos soins. Bien que vous ne viendrez plus régulièrement à Santé Cannabis pour vos bilans de santé, nous sommes disponibles pour vous offrir du soutien, répondre à vos questions et préoccupations ou à celles de votre médecin par le biais de nos services de soutien infirmier.

Nous vous encourageons à être ouvert avec votre médecin, à partager ce que vous avez appris sur vous-même et sur votre santé pendant votre temps passé sous nos soins. N’hésitez pas à communiquer avec votre médecin ou avec nous si vous avez des doutes ou des questions.

Quels sont les avantages ?

Nous sommes conscients que les délais de suivi à notre clinique peuvent être longs. Désormais, vous n’aurez plus besoin de rendez-vous avec une clinique spécialisée ou plus d’un établissement de soins de santé pour vos besoins. Avec votre propre médecin traitant responsable de vos soins, vous pouvez être assuré que tous vos renseignements sur votre état de santé et les décisions que vous avez prises se trouveront au même endroit. C’est aussi une excellente occasion d’encourager votre médecin à considérer le cannabis médical comme faisant partie des soins réguliers de tout patient.

Est-ce que Santé Cannabis communiquera avec mon médecin ?

Oui. Nous formons toute une équipe : votre médecin, vous et nous. Cela signifie que nous partageons avec votre médecin des rapports complets sur l’évolution de votre traitement et sur votre état de préparation en vue d’un transfert à ses soins. Nous aiderons également votre médecin à élaborer un plan de traitement pour vous. Les mêmes rapports vous seront remis afin que vous et votre médecin puissiez discuter de votre traitement lors de votre prochaine visite.

Et si je n'ai pas de médecin de famille ?

Ne vous inquiétez pas : votre médecin traitant est en mesure de gérer votre traitement au cannabis. Si votre médecin prescripteur n’est plus votre médecin actuel, votre médecin de Santé Cannabis continuera alors à vous suivre jusqu’à ce que vous trouviez un médecin de famille.

 

 

Je ne consulte pas régulièrement mon médecin, à qui dois-je m'adresser si j'ai besoin d'aide pour mon traitement au cannabis ?

Que vous le voyiez souvent ou non, votre médecin est responsable de votre traitement médical au cannabis. Nous vous recommandons de prendre rendez-vous 3 mois avant la date d’expiration de votre document médical de Santé Cannabis afin de vous assurer que vous n’avez pas de lacunes dans vos soins.

Que faire si mon médecin refuse de prescrire du cannabis ?

Vous pouvez nous le faire savoir et nous communiquerons avec votre médecin pour vous aider dans le processus de transition. En attendant, nous continuerons à travailler avec vous pour nous assurer que vous recevez un traitement approprié.

Si votre médecin a besoin de plus de formation sur le cannabis médical, nous pouvons aussi aider ! Vous pouvez le référer ici pour plus d’informations sur notre Programme de prescripteur pour les médecins.

Une fois que mon médecin habituel aura pris en charge mes soins pour le cannabis, pourrai-je quand même avoir accès aux ressources à l'intention des patients de Santé Cannabis ?

Oui. Nos professionnels de la santé demeureront disponibles pour répondre à vos questions et vous assurer des soins de qualité. Contactez-nous ici.

Pour commencer - Médecins

Comment référer un patient à  Santé Cannabis?

Pour compléter une demande de consultation avec Santé Cannabis, vous n’avez qu’à envoyer, par courriel ou télécopieur, un formulaire complété, accompagné d’un résumé des antécédents médicaux du patient ainsi qu’une liste de leur médication passée et actuelle.

Comment savoir si un patient est admissible au cannabis à des fins médicales?

Les patients qui présentent des symptômes pour lesquels l’efficacité du cannabis ou des cannabinoïdes médicaux a été démontrée peuvent être de bons candidats pour des traitements médicaux au cannabis. De plus, il est recommandé de documenter les renseignements suivants pour confirmer que votre patient est un candidat au cannabis à des fins médicales:

1. Les patients doivent essayer des médicaments de première ligne;

2. Les patients doivent être soumis à un dépistage pour identifier les contre-indications ou les  facteurs de risque associés au cannabis ou aux cannabinoïdes à usage médical ;

3. Les patients doivent être suivis pour une période de 1-3  mois suivant le début du traitement et surveillés pour tout effet indésirable.

Si vous souhaitez obtenir une deuxième opinion, vous pouvez remplir un formulaire de consultation pour qu’une de nos infirmières puisse l’examiner.

Est-ce que les professionnels de la santé doivent obtenir une autorisation particulière pour autoriser la consommation de cannabis à des fins médicales?

Non.

Les médecins n’ont besoin d’aucune autorisation particulière pour autoriser la consommation de cannabis à des fins médicales. Par contre, les professionnels de la santé doivent suivre les lignes directrices de la province dans laquelle ils sont autorisés à pratiquer.

Quels professionnels de la santé peuvent autoriser la consommation de cannabis à des fins médicales?

Seul un professionnel de la santé peut autoriser le cannabis à une personne qui suit un traitement professionnel et seulement si le cannabis est nécessaire pour l’état pour lequel la personne reçoit le traitement (paragraphe 272(1) – Loi sur le cannabis, paragraphe 271(1) – Loi sur le cannabis).

 

A l’heure actuelle, les professionnels de la santé ne désignent que des médecins ou des infirmières praticiennes (IP), bien que les règlements provinciaux du Québec, de la Colombie-Britannique et de l’Alberta empêchent les IP à autoriser des traitements au cannabis.

Coûts

Combien coûte le cannabis à des fins médicales?

Le coût du cannabis à des fins médicales varie en fonction du producteur autorisé, de la variété de cannabis séché et du type de produit. Santé Cannabis vous aidera à choisir le produit qui vous convient, en fonction de vos besoins en matière de santé et de vos moyens. La clinique ne peut pas offrir de rabais, mais elle peut prendre le temps de vous parler des options qui s’offrent à vous et des coûts de celles-ci.

Le cannabis médical est-il couvert par les assurances?

Habituellement, pour qu’un médicament soit couvert par les assurances, il doit posséder un numéro d’identification du médicament. Il existe des cas particuliers où le cannabis a été couvert par certaines assurances.  Renseigne-vous auprès de votre assureur avant de soumettre votre réclamation. Actuellement, le cannabis à des fins médicales (le cannabis séché) est couvert par le ministère des Anciens Combattants.

Le cannabis à des fins médicales est-il déductible d’impôt?

Oui.

Le cannabis à des fins médicales acheté conformément à la Loi sur  le cannabis est admissible au crédit d’impôt pour frais médicaux.

Légalité

Le cannabis est-il légal?

Depuis octobre 2018, le cannabis à des fins non médicales à été légalisé pour les adultes de 18 ans et plus. Par contre, un projet de loi a été déposé en décembre 2018 pour fixer l’âge d’éligibilité à 21 ans plutôt que 18 ans. 

Au Québec

Le cannabis légal à usage non médical est donc maintenant disponible dans les différentes succursales de la SQDC au Québec pour les personnes âgées de 18 ans.

Il est également possible d’acheter du cannabis à des fins médicales auprès de producteurs autorisés qui vous feront parvenir vos achats par la poste.

La légalisation a-t-elle modifié la façon d’opérer de Santé Cannabis?

Non.

Santé Cannabis continue de mettre à profit son expérience clinique experte dans le domaine du cannabis médical en tant que référence pour les professionnels de la santé et les patients.

La clinique continue d’assurer l’accès au cannabis à des fins médicales pour ses patients et ses services continueront de se diversifier.

Santé Cannabis continue également d’élaborer des plans de traitements auprès des patients, des soignants et des médecins.

La clinique croit aux bienfaits des soins qu’elle offre aux patients. Son engagement envers le soutien, l’éducation et la recherche restera inchangé après la légalisation. Ses services permettront aux patients d’avoir accès à du cannabis, de manière sécuritaire et confidentielle, sous la supervision de professionnels de la santé qualifiés.

Les patients ont-ils encore besoin d’une ordonnance après la légalisation?

Oui.

Les patients de Santé Cannabis consomment du cannabis à titre de médicament. La clinique continue d’en prescrire aux patients qui en ont besoin pour leur santé. Les médecins et les éducateurs de Santé Cannabis continuent de soutenir et de superviser les patients traités au cannabis à des fins médicales.

Le cannabis est une substance complexe. Il est donc important que sa consommation soit supervisée par des professionnels de la santé qualifiés. Les médecins et les éducateurs de Santé Cannabis continuent de travailler auprès des patients en tenant compte de leurs antécédents et objectifs de santé. Ils donneront également la priorité à la sécurité des patients en s’assurant de bien expliquer les risques potentiels (comme les interactions médicamenteuses).

Les patients doivent-ils encore participer à la recherche après la légalisation?

Non.

Le Collège des médecins du Québec n’exige plus que les patients de participer à la recherche.

Les patients peuvent-ils acheter leur cannabis médical à la SQDC?

Non.

Santé Cannabis élabore des plans de traitement qui tiennent compte du type de cannabis à des fins médicales, de la posologie et du mode d’administration. Ces plans de traitements sont élaborés en fonction des particularités de certains produits qu’il est impossible de se procurer à la SQDC. Seuls les produits de cannabis achetés d’un producteur agréé (et non de la SQDC) peuvent être réclamés comme frais médicaux admissibles dans les déclarations de revenus.

Les centres compassion et les autres organismes semblables sont-ils légaux? Pourquoi existent-ils?

Non.

Seuls les producteurs autorisés par Santé Canada peuvent vendre du cannabis médical. Il est toujours illégal d’acheter du cannabis provenant de dispensaires et de centres de compassion. Ces établissements sont souvent assujettis aux enquêtes policières et peuvent être fermés à n’importe quel moment.

Comment puis-je prouver la légalité de mon cannabis?

Si on vous a prescrit du cannabis, vos commandes seront accompagnées d’un document d’inscription. Elles seront également identifiées par une étiquette qui prouvera leur légalité. Si vous devez prouver la légalité de votre cannabis, vous pouvez présenter :

• Le document d’inscription;

• L’étiquette;

• L’emballage original.

Questions d’ordre général sur le cannabis à des fins médicales

Mes symptômes et mes problèmes de santé peuvent-ils être traités à l’aide de cannabis à des fins médicales?

De nombreux symptômes et problèmes de santé peuvent être traités à l’aide de cannabis à des fins médicales.

Selon les données probantes, cette substance traite mieux certains symptômes que d’autres. Ces données probantes proviennent de diverses sources : essais cliniques (les plus fiables), études de cas et anecdotes (ces dernières ne constituent pas des recherches, mais des améliorations ont été notées chez certains patients).

Après révision des données probantes sur le cannabis, la clinique a établi une liste (ci-dessous) des symptômes et des problèmes de santé que le cannabis à des fins médicales peut contribuer à traiter. Si vous éprouvez des symptômes ou un problème de santé qui ne figurent pas sur cette liste, mais que vous pensez que le cannabis à des fins médicales peut tout de même vous être bénéfique, veuillez nous joindre.

Nausée — Manque d’appétit — Spasticité — Inflammation — Anxiété — Insomnie — Problèmes digestifs et spasmes — Douleur — Douleur neuropathique — Neuropathie — Syndrome de la douleur chronique — Douleur cancéreuse — Traumatisme médullaire — Sclérose en plaques — Arthrite — Épilepsie — Cachexie due au SIDA/VIH — Migraines — Troubles gastro-intestinaux — Trouble anxieux — Dépression — Trouble de stress post-traumatique

Suis-je contraint à fumer mon cannabis à des fins médicales?

Non.

Fumer comporte certains risques pour la santé et peut s’avérer difficile pour beaucoup de monde. Il est plutôt conseillé de vaporiser le cannabis. Autrement, il existe plusieurs autres façons de consommer du cannabis à des fins médicales. L’ingestion d’huile de cannabis, par exemple.

Santé Cannabis propose un service de planification nutritionnelle ainsi que des recettes équilibrées pour offrir des solutions de rechange au tabagisme.

Puis-je consommer du cannabis à des fins médicales lorsque je suis à l’hôpital?

Cela dépend de la politique de chaque hôpital. Plusieurs hôpitaux autorisent la consommation de cannabis dans leur établissement.

Il m’est difficile de recevoir mon cannabis à des fins médicales à la maison. Pourrais-je plutôt le recevoir à mon établissement de soins prolongés, à mon refuge, à mon centre de soins palliatifs ou au bureau de mon médecin?

Oui.

Pour cela, vous devrez obtenir l’autorisation de la personne responsable de votre établissement ou de votre professionnel de santé. Pour ce faire, cette personne devra remplir la section appropriée dans votre demande d’inscription.

Puis-je conduire si j’ai consommé du cannabis à des fins médicales?

Le cannabis à des fins médicales affaiblit les facultés. On conseille aux patients d’attendre au moins quatre (4) heures après avoir inhalé du cannabis, et huit (8) heures après en avoir ingéré, avant d’opérer de la machinerie lourde.

Or, sachez qu’il s’agit ici de conseils généraux; les effets des cannabinoïdes, particulièrement ceux du THC en forte concentration, varient grandement. Il est possible que les effets du cannabis durent plus longtemps; assurez-vous donc de bien évaluer votre niveau d’ébriété avant de prendre le volant.

Si vous consommez du cannabis à des fins médicales depuis peu (un an ou moins), redoublez de prudence lorsque vous évaluez votre niveau d’ébriété : préconisez la sécurité.

À quel moment mes produits de cannabis expireront-ils?

Cela dépend du produit et de la manière dont vous l’entreposez.

La plupart des produits de cannabis séché n’ont pas de date d’expiration. Selon les conditions d’entreposage, les produits commenceront à perdre leur humidité après plus ou moins 90 jours. Lorsque cela se produit, les ingrédients actifs (le THC et le CBD) perdent de leur puissance et se transforment en différents produits chimiques.