MISE À JOUR IMPORTANTE SUR LA LOI No 2 – RESSERRANT L’ENCADREMENT DU CANNABIS

La loi qui interdit l’usage du cannabis dans les lieux publics aura un impact plus important que nous avions prévu pour les patients qui utilisent du cannabis médical.

Santé Cannabis est déçu d’apprendre que la Loi no 2 adopté par l’Assemblée nationale à la fin d’octobre 2019 ne prévoit pas d’exemption pour les patients qui utilisent du cannabis à des fins médicales. Cela signifie que les patients québécois qui ont une autorisation pour le cannabis médical ne peuvent plus légalement fumer ou vaporiser leur produit de cannabis dans les espaces publics, y compris les trottoirs ou les parcs. L’inhalation des produits de cannabis à des fins médicales est maintenant légalement limité aux résidences privées. Selon la Régie du Logement du Québec, les clauses des baux qui interdisent l’usage du cannabis ne s’appliquent pas à l’usage médical. Cependant, les patients doivent être discrets et s’assurer que leur consommation de cannabis ne dérange pas les autres personnes dans l’immeuble.

Notre équipe est prête à aider les patients qui éprouvent des problèmes juridiques en raison de l’interdiction imposée par la Loi no 2. Contactez-nous immédiatement si vous êtes arrêté ou recevez une contravention. Nous pouvons vous aider à la contester.

Conséquences possibles 

Depuis que cette partie de la Loi no 2 est entré en vigueur au début novembre, les patients qui vaporisent ou fument du cannabis médical dans des lieux publics extérieurs pourraient se voir imposer une amende. Les amendes commencent à 500$ et peuvent augmenter selon les circonstances. Bien que ces infractions ne donnent pas lieu à un casier judiciaire, elles peuvent néanmoins avoir des conséquences.

Interactions avec la police 

Si vous êtes arrêté pour avoir consommé du cannabis médical dans un lieu public, nous suggérons fortement que vous coopérez avec les policiers et évitez de vous disputer avec eux. Un manque de coopération pourrait entraîner des accusations additionnelles. Si vous êtes accusé d’une infraction, vous devez fournir aux policiers votre nom, votre date de naissance, votre adresse et, si jugé nécessaire, une pièce d’identité qui confirme l’exactitude de ces renseignements. Vous n’avez pas à fournir d’autres renseignements aux agents et vous devriez vous abstenir de faire d’autres déclarations, car elles pourraient nuire à votre cas. Vous devriez également vous assurez de prendre la contravention émise les policiers, la conserver and nous contacter pour que nous puissions vous aider à la contester.

Défense des droits des patients

La décision du gouvernement de ne pas faire de distinction entre l’utilisation du cannabis à des fins médicales et l’utilisation à des fins récréatives est sans précédent. À notre avis, l’omission d’inclure une exemption médicale à la Loi no 2 contredit les déclarations antérieures de la Cour suprême sur le cannabis médical ainsi que d’autres décisions sur les droits des patients. Santé Cannabis continuera de prendre des mesures pour protéger les droits de ses patients. Nous vous tiendrons informés de tout changement dans le statut juridique et dans la façon dont les autorités traitent de tels cas.

Nous savons que de nombreux patients doivent parfois utiliser leur cannabis médical inhalé à l’extérieur de leur domicile. Nous continuerons de faire pression sur le gouvernement pour qu’il respecte les droits des patients et nous fournirons de l’aide à tous patients directement touchés par cette loi.

La défense des droits des patients et l’accès au cannabis : c‘est là que tout a commencé pour l’équipe de Santé Cannabis

Nous nous efforçons d’intégrer pleinement le cannabis médical dans le système de santé, des patients aux professionnels de la santé et à la pharmacie.

Nous aimerions vous présenter Daphnée et Rebecca. Vous pouvez rencontrer Rebecca à notre réception ou à nos groupes de soutien. On peut parfois voir Daphnée à Ottawa représentant Santé Cannabis au Parlement.

«Nous devons changer le point de vue des gens sur le cannabis. J’ai des objectifs et je veux donner en retour. Je suis fière de défendre la cause car  le cannabis me permet de prendre ma vie en main avec un esprit plus clair en plus de ressentir moins de douleur.»

«Il y a encore beaucoup de stigmatisation associée au cannabis. Certains membres de ma famille pensent que je me drogue. Le cannabis n’est pas un moyen pour moi de «se droguer» et d’échapper à la réalité.  Le cannabis est une façon pour moi de vivre dans la réalité, de travailler dur pour obtenir mon diplôme, d’établir des liens avec des gens qui sont importants pour moi et de défendre d’autres patients comme moi. Je veux un système qui fonctionne.»

Groupes de Soutien

« J’ai toujours aimé redonner à ceux qui m’ont tant donné. Je trouve que le fait d’entendre les histoires de mes patients m’aide à voir que je ne suis pas seule, à me battre contre quelque chose que personne ne peut voir. Je veux donner à mes patients un endroit sûr, sans jugement et sans stigmatisation pour répondre à leurs préoccupations et sentiments. »

« J’aime pouvoir me rapprocher de mes patients et les rassurer en leur disant que je sais exactement ce qu’ils vivent. Pour beaucoup, le cannabis est une option de dernier recours et on craint qu’il ne fonctionne pas, et je connais le sentiment. Je sais aussi ce que c’est que d’essayer différents médicaments qui ne fonctionnent pas. Bien que le cannabis ne fonctionnera pas pour tout le monde, je sais que venir ici, éprouver de la compassion et de l’empathie peut être suffisant pour encourager une personne à ne pas abandonner d’elle-même, je dis à mes patients « Continuez à trouver des justificatifs positifs en situation négative »

-Rebecca Fogel

 

Vous n’êtes pas seul

Chez Santé Cannabis, nous savons qu’il y a tellement plus à votre santé que ce qui se trouve sur une prescription. Créer un sentiment de collectivité, accéder à des activités d’apprentissage et de partage font tous partie de la santé et du mieux-être.

Si vous êtes intéressé à participer à nos groupes de soutien, visitez notre page d’événements.

Pour d’autres occasions d’apprentissage pour les patients, abonnez-vous à notre infolettre. 

Le Forum

Notre dernier forum comprenait une discussion de groupe avec des patients. Nous croyons que chaque fois que nous parlons de cannabis médical, nous devons tenir compte du point de vue des patients.

Des billets à prix réduit sont disponibles pour les patients intéressés à assister à notre prochain forum. Pour en savoir plus, cliquez ici.