Cannabis médical et fibromyalgie : une approche globale pour améliorer la qualité de vie

Le succès limité des traitements conventionnels de la fibromyalgie a fait du cannabis médical une option de plus en plus recherchée par les patients et leurs équipes de soins qui cherchent à gérer la douleur chronique et les autres symptômes associés à la maladie. Bien qu’il n’existe pas de solution rapide, la vaste expérience clinique de Santé Cannabis auprès des patients atteints de fibromyalgie démontre d’importants bénéfices potentiels.

Les patients qui optent pour une approche qui combine un traitement médical au cannabis soigneusement contrôlé avec une activité physique, une meilleure hygiène du sommeil et un traitement et un soutien en santé mentale peuvent souvent améliorer de manière significative leur qualité de vie.

«La fibromyalgie est une maladie que nous voyons beaucoup chez Santé Cannabis et nous avons du succès avec son traitement. Nous pouvons travailler à l’améliorer au fil du temps, mais cela nécessite la pleine participation du patient et, si possible, de sa famille ou de son système de soutien.»

– Dr Michael Dworkind, Directeur Médical de Santé Cannabis

COMPRENDRE LA FIBROMYALGIE

La fibromyalgie est caractérisée par des douleurs musculo-squelettiques chroniques et les diagnostics incluent généralement d’autres symptômes, tels que la fatigue chronique, le manque de sommeil, des troubles de l’humeur et des problèmes cognitifs. On pense que cette maladie touche un peu moins de deux pour cent des Canadiens, et qu’elle est plus fréquente chez les femmes de plus de 40 ans.  

Bien que la physiopathologie de ce trouble reste mal comprise, plusieurs mécanismes possibles ont été avancés, notamment la sensibilisation centrale, la suppression des voies inhibitrices descendantes, l’activité excessive des cellules gliales et les anomalies dans la libération des neurotransmetteurs. Une carence clinique en endocannabinoïdes a également été émise comme hypothèse de pathophysiologie sous-jacente, mais les preuves restent insuffisantes pour étayer cette théorie. [i]

TROUVER LA BONNE SOUCHE ET LA BONNE DOSE DE CANNABIS

Les patients réagissent différemment aux cannabinoïdes, il est donc important de trouver la dose et la souche spécifiques qui répondent à leurs besoins personnels. Grâce à des essais et à l’évaluation continue d’une équipe de soins de santé, les patients peuvent atteindre cet objectif. 

Quoique que les traitements à Santé Cannabis soient initiés avec des produits qui ont des niveaux équilibrés de THC et de CBD (THC:CBD), les patients atteints de fibromyalgie rapportent généralement un plus grand soulagement avec des produits riches en THC. Les produits inhalés riches en THC sont aussi généralement recommandés pour traiter les douleurs aiguës. Par contre, les patients qui n’ont pas d’expérience avec le cannabis devraient introduire le THC lentement pour éviter les effets indésirables. 

Les médecins du Québec qui souhaitent en savoir plus sur les différentes souches de cannabis médical et les recommendations de traitements peuvent s’inscrire au Programme de formation pour médecins pour un accès en ligne à des directives cliniques, du matériel pédagogique et le soutien de notre personnel infirmier.

SOMMEIL ET DOULEUR CHRONIQUE

Trouver le bon type de cannabis n’est pas la seule condition de succès dans le traitement de la fibromyalgie. La recherche et l’expérience clinique montrent qu’un nombre important de patients atteints de fibromyalgie souffrent d’un sommeil non réparateur, souvent parce qu’ils sont fréquemment réveillés par la douleur tout au long de la nuit. Un sommeil optimal est essentiel dans le traitement de la fibromyalgie, avec pas plus et pas moins de huit heures de sommeil profond et réparateur nécessaires la plupart des nuits. 

Pour cela, il peut être nécessaire de combiner un traitement par inhalation d’une souche sédative de cannabis médical pour induire le sommeil, avec l’utilisation d’une huile de cannabis médicale à action prolongée, d’un cannabinoïde pharmaceutique ou d’un produit médical comestible pour maintenir le sommeil. La capacité d’induire et de maintenir une bonne qualité de sommeil est une indication solide de l’efficacité d’un traitement médical à base de cannabis. 

ACTIVITÉ PHYSIQUE ET SANTÉ MENTALE

Un autre élément important du traitement de la fibromyalgie est l’activité physique. Lorsque la douleur de la fibromyalgie est bien contrôlée et que les patients dorment bien, ils peuvent progressivement devenir plus actifs au quotidien. De simples exercices d’aérobie ou une marche rapide, de préférence dans un environnement naturel, peuvent faire une différence notable. 

L’activité physique quotidienne vigoureuse entraîne souvent une amélioration de l’humeur et des perspectives. Après des années de traitements inefficaces, les patients atteints de fibromyalgie chronique peuvent souvent souffrir de dépression ou de troubles d’adaptation. Le soutien des professionnels de la santé mentale peut être un aspect important du plan de traitement pour ces patients. 

Il est important que les médecins et les infirmières mettent l’accent sur les changements du mode de vie dans le traitement continu de tous les patients atteints de fibromyalgie. Selon notre expérience, la pleine conscience est un moyen de créer des changements positifs dans le mode de vie. En intégrant des approches de la pleine conscience dans leur vie quotidienne, les patients peuvent apprendre des stratégies et des techniques pour calmer leur esprit et réduire l’anxiété, un symptôme qui accompagne souvent les douleurs chroniques.

SYNERGIE ENTRE LES CANNABINOÏDES ET LES OPIOÏDES

L’activité améliore non seulement la condition physique, mais elle stimule également le système d’endorphines, le système opioïde de notre corps. L’expérience clinique indique une synergie entre les cannabinoïdes et les opioïdes qui voit une augmentation mutuelle des effets thérapeutiques sans augmentation des niveaux plasmatiques. En travaillant ensemble, les récepteurs cannabinoïdes et les récepteurs opioïdes peuvent se combiner pour mieux contrôler les symptômes de la douleur. La synergie entre les opioïdes et les cannabinoïdes a été proposé comme hypothèse  et par la suite démontrée dans certaines études. Il existe également des preuves que les cannabinoïdes pourraient augmenter la synthèse ou la libération d’opioïdes endogènes. [ii]

D’après le directeur médical de Santé Cannabis, Dr Michael Dworkind, il n’existe pas de remède miracle contre la fibromyalgie. «Mais nous avons vu cette approche globale aider les patients à trouver une vie beaucoup plus active et non centrée sur la douleur,» dit-il. «Une vie dans laquelle le patient peut mieux contrôler l’intensité et l’impact d’une maladie auparavant débilitante.»

Les médecins ayant des patients qui pourraient peut-être bénéficier de cette approche peuvent trouver un formulaire de demande de consultation avec Santé Cannabis ici. Les patients qui ont des questions sur le cannabis médical comme option de traitement peuvent accéder à plus d’informations sur notre page de services aux patients.

[i] Russo, E. B. (2008). Clinical endocannabinoid deficiency (CECD): can this concept explain therapeutic benefits of cannabis in migraine, fibromyalgia, irritable bowel syndrome and other treatment-resistant conditions? Neuro Endocrinology Letters, 29(2), 192–200.

[ii] Abrams, D. I., Couey, P., Shade, S. B., Kelly, M. E., & Benowitz, N. L. (2011). Cannabinoid-opioid interaction in chronic pain. Clinical Pharmacology and Therapeutics, 90(6), 844–851. https://doi.org/10.1038/clpt.2011.188 ; Cichewicz, D. L. (2004). Synergistic interactions between cannabinoid and opioid analgesics. Life Sciences, 74(11), 1317–1324. https://doi.org/10.1136/bmj.f7339